Actualités

Le fauchage tardif est pratiqué sur une partie significative de la prairie depuis une quinzaine d’années, pour préserver la vie qui y règne (lézards verts, hérissons, musaraignes, insectes). Tout le monde en connaît l’intérêt, même la Ville de Clisson l’a découvert (bulletin municipal, #54, p.5)

Été 2012: plusieurs bonnes nouvelles

– Les chenilles processionnaires sont rares cette année. Les cocons blancs ne sont pas apparus pendant l’hiver 2011-2012 comme à l’accoutumée: pins et sapins s’en portent d’autant mieux.

– Les frelons asiatiques (Vespa velutina) qui étaient très nombreux sur le lierre en fleur en septembre 2011 n’ont pas été vus en 2012. A suivre …

– Vipères et couleuvres étaient nombreuses en juin et juillet.
Nous rappelons qu’en France (et par conséquent sur La Garenne Bossard) elles bénéficient d’un statut de protection dans la liste de l’arrêté du 22 juillet 1993 “fixant la liste des amphibiens et reptiles protégés sur l’ensemble du territoire”.

– Cette année, peu de grenouilles dans l’étang, contrairement à 2011 où elles étaient très nombreuses.

– Les marronniers d’inde (Aesculus hippocastanum) ont peu souffert cette année de leur parasite habituel, la mineuse des feuilles (Cameraria ohridella) qui provoque souvent le brunissement quasi complet des feuilles avant fin juillet. Fin septembre, ils sont encore bien verts.

– Les rophalocères (papillons de jour) ont volé en petit nombre cette année: peu d’espèces depuis la fin du printemps, et peu d’individus. Les températures fraîches de juillet puis la sécheresse d’août en sont probablement la cause. Septembre a ramené des nuages de piérides et de vanesses sur les arbres aux papillons (Buddleja davidii).

Été 2013

Nous avons pu observer la parade d’un couple de couleuvres : retrouvez la vidéo dans la page “Faune et flore”, vignette N°53.
Les papillons ont été peu abondants et le nombre d’espèces observées a été plus faible qu’à l’accoutumée.