Faune et flore

Ces images donnent un aperçu fragmentaire de la flore et de la faune qu’il est possible d’observer dans La garenne Bossard.
Les images sont celles que nous avons pu saisir. Il n’est pas facile de photographier un renard, un blaireau, un loriot ou une vipère, que pourtant nous avons vus.
Presque toutes les photos sont légendées avec le nom de l’espèce.
En effet nous pensons qu’aimer la nature c’est d’abord la connaître, et être capable d’identifier la créature ou la plante qu’on voit. C’est le premier pas pour apprendre pourquoi elle est là, comment elle vit et ce qui risque de la faire disparaître.

Les projets irréfléchis de la municipalité de Clisson, qui rêve depuis plusieurs décades “d’aménager” ce domaine, c’est à dire de le bétonner d’une façon ou d’une autre, aboutiraient à faire disparaître la plus grande partie de la faune. La plupart des images montrées ici proviennent d’une partie convoitée par la ville, sans qu’un quelconque projet n’ait été défini. Cela est relaté dans la page «Le revers de la médaille : l’adversité et ses échecs». En particulier, si les dispositions absurdes du PLU actuel se trouvaient réalisées l’étang serait condamné et nos coteaux boisés rendus inaccessibles pour leur entretien. Pourtant l’équipe se réclame de la défense de l’environnement et de l’écologie. Il est vrai que, sans ces étiquettes on ne peut plus rien vendre …

 

Bonne visite (cliquez sur l’image) !

Machaon

Poursuivant cette démarche, nous souhaitons vous aider concrètement à identifier les plantes de notre région. Vous trouverez ici une version informatisée de l’ouvrage “Les noms des fleurs” de Gaston Bonnier. C’est une petite flore (700 plantes environ) mais on y trouve les plantes sauvages les plus courantes. Et quelle satisfaction de trouver le nom par une démarche méthodique, celle des clés de détermination, en comprenant quels sont les caractères importants, plutôt que de parcourir au hasard un album d’images pour choisir la plus ressemblante. Au risque de se tromper lourdement !

La Garenne Bossard, réserve de biodiversité participe depuis la création de l’observatoire de Noé conservation (2006) au recensement des papillons en France. Pour plus d’informations cliquez ici.